Quelle formation doit-on suivre pour devenir agent de sécurité ?

L’agent de prévention et de sécurité doit garantir la sureté des personnes et des biens qu’il protège. Sécuriser un événement ou un lieu, assurer la protection des gens et de leurs fortunes… il existe plusieurs bonnes raisons qui poussent bons nombre de personnes à choisir cette carrière, sans noter qu’il s’agit d’une véritable profession. Toutefois, avec ses lourdes responsabilités, ceux qui veulent s’investir dans cette perspective doivent passer par une formation et avoir les qualités requises afin de devenir un véritable agent de sécurité. En général, un agent de sécurité complète un rôle préventif et dissuasif, mais seulement le pouvoir de punir les infractions ne lui est pas attribué. Cependant, pour bien remplir les différentes missions qui lui sont confiées, l’agent doit impérativement effectuer certaines études et formations. Dans cet article, découvrez comment devenir agent de sécurité et quelle formation doit-on suivre ?

Formation d’agent de sécurité cynophile

L’agent de sécurité cynophile a pour objectif d’assurer, avec son chien, la sécurisation et la surveillance des personnes et des biens qui lui sont confiés. Néanmoins, pour pouvoir pratiquer ce métier, le binôme homme-chien doit obligatoirement être formé. En effet, l’agent comme le chien doivent suivre une formation d’agent de sécurité cynophile agrée par le CNAPS et obtenir en sa possession une carte professionnelle d’agent de sécurité cynophile. Par chance, il existe différentes formations que ce soit dans le cadre civil ou dans les forces de l’ordre et de l’armée. Dans ces dernières, la sélection d’intégrer une équipe cynotechnique s’annonce difficile, avec des places assez limitées. Vous pouvez également accéder à une formation d’agent de sécurité cynophile auprès d’un organisme privé. Assurez-vous cependant que celle-ci est bien diplômante et reconnu par le CNAPS.

Formation de contrôleur de sécurité

Dans les entreprises, le contrôleur de sécurité a pour mission de réduire au maximum le taux et la gravité des accidents de travail et des maladies professionnelles. Il contribue aussi à l’amélioration des conditions de travail des salariés en préconisant des mesures de prévention et de contrôle. Pour accéder à ce poste, l’intéressé doit posséder un niveau Bac+2 à Bac+3 ou équivalent et dispose aussi d’au moins trois années d’expérience professionnelle dans le domaine. En plus, le contrôleur de sécurité doit également être agréé avant de pouvoir exercer le métier, sur proposition des directeurs de Carsat (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail) et par le directeur général de la Cnam (Conservatoire National des Arts et Métiers). C’est à l’issue d’une année de formation de contrôleurs et après les deux avis favorables d’une commission d’agrément que l’approbation sera délivrée. Pour finir, l’agent devra passer par le tribunal d’instance de sa région afin d’être assermenté.

Formation d’agent de sécurité

Le métier d’agent de sécurité nécessite une bonne condition physique, une excellente maîtrise de soi et de ses émotions, mais aussi d’avoir un grand sens de responsabilité. Pour accéder à ce poste, il est avant tout être majeur, possédé un casier judiciaire vierge et être titulaire d’une carte professionnelle obligatoire qui est délivrée par autorisation préfectorale et valable cinq ans. Il existe plusieurs chemins qui donnent accès à la profession d’agent de sécurité. Vous devez au moins détenir un CAP agent de prévention et de sécurité ou la MC (mention complémentaire) sureté des espaces ouverts au public. Avoir en sa possession un diplôme de baccalauréat donne également la possibilité de devenir un agent de sécurité. Pour ce faire, il vous suffit de passer un baccalauréat professionnel de sécurité prévention ou un brevet professionnel d’agent technique de prévention et de sécurité. Concernant le Bac+2 et Bac+3, ils vous permettent d’obtenir plus de spécialisation comme la Licence professionnelle de sécurité des biens et des personnes. Toutefois, il est recommandé de compléter sa formation d’agent de sécurité par une qualification ou certification professionnelle ou avec une formation spécifique aux premiers secours par exemple.

La marche à suivre en cas d’accident du travail
Quelles sont les obligations en matière de prévention des risques incendies ?