Quelles sont les obligations en matière de prévention des risques incendies ?

La prévention des risques d’incendie est donc primordiale au sein d’une entreprise non seulement pour la santé et la sécurité des salariés, mais aussi pour le maintien des actifs immobiliers et de la production. En principe, l’employeur doit prendre des mesures appropriées afin de prévenir les risques d’incendie et mieux garantir le sauvetage et l’évacuation du personnel. Le Code du travail recommande même une sécurité incendie sur le milieu professionnel, notamment par l’installation de dispositifs spécifiques pour lutter efficacement contre la propagation du feu et zoom sur les obligations en matière de prévention des risques incendies.

Les consignes de sécurité incendie à suivre

Que ce soit des PME ou grands établissements, des sociétés privées ou publiques, toute entreprise a l’obligation d’appliquer les consignes de sécurité incendie prévues dans le décret n° 2010-78 du 21 janvier 2010. Ces consignes doivent être établies et affichées dans le lieu de travail de manière très apparente pour que tout le monde puisse les voir. Elles définissent également le devoir de chacun face à la prévention du risque d’incendie. Telles personnes sont responsables de mettre le matériel en action, telles personnes ont pour rôle d’aviser les sapeurs-pompiers dès le déclenchement d’un incendie, mais aussi celles qui contribuent à l’évacuation du personnel. Les entreprises doivent obligatoirement installer un système d’alarme sonore pour alerter au plus vite les salariés d’un éventuel risque d’incendie.

Les formations des personnes à la sécurité incendie

Conformément aux articles R4227-28 et R4227-39 du Code du travail, l’employeur a comme obligation de former son personnel à la sécurité incendie. Dans ce sens, un service de sécurité incendie et d’assistance à personnes existe, abrégé SSIAP qui assure les préventions et protections contre l’incendie. Les activités principales du SSIAP sont, d’une part, de garantir les missions de prévention comme le fait de sensibiliser le personnel concernant l’incendie. Et aussi, de faire des rondes afin de vérifier l’état des dispositifs de sécurité et la vacuité des dégagements. D’autre part, les agents de sécurité incendie interviennent en cas de déclenchement d’un incendie. Ils dirigent les opérations par rapport à l’évacuation, la mise en sécurité et l’application des premiers soins, jusqu’à l’arrivée des secouristes. Si vous voulez savoir encore plus, veuillez-vous rendre sur ce site : ipponsecurite.com.

Le service de sécurité incendie et d’assistance à des personnes

En France, une formation obligatoire pour le service de sécurité incendie et d’assistance à des personnes qui sont les établissements recevant publics (ERP) et les immeubles de grande hauteur (IGH) existe. Encadré par la loi, les programmes apportés par ce service assurent au candidat des bases solides en matière de prévention et de sécurité. Une fois le diplôme obtenu, le stagiaire peut postuler dans n’importe quel service d’assistance à la personne ou de sécurité incendie.

Au sein d’un établissement, le SSIAP est composé de trois catégories de personnes qui sont :

  • L’agent de service de sécurité incendie et d’assistance à personnes, en possession d’un diplôme SSIAP1
  • Le chef d’équipe sécurité incendie et d’assistance à personnes, titulaire du diplôme SSIAP2
  • Et enfin, celui titulaire du diplôme SSIAP3 qui porte le titre de chef de service de sécurité incendie et d’assistance aux personnes qui ont des notions de gestion, de management et de budget. Il peut également endosser le rôle d’un formateur et même être consultant.
La marche à suivre en cas d’accident du travail
Quelle formation doit-on suivre pour devenir agent de sécurité ?